L’ARME POUR METTRE À FEU LES CONSCIENCES / GUN TO PUT CONSCIENCES ON FIRE

Depuis l’invention de l’arme à feu, la présence de pistolets, fusils, arquebuses et autres devient courante dans les arts visuels, prenant progressivement la place d’épées, sabres ou poignards. La représentation du seigneur armé avait pour but d’affirmer un pouvoir, reposant à la fois sur sa position sociale et sa maîtrise de l’art de la guerre. Ce pouvoir s’exprimait aussi à travers la forme et l’esthétisation des instruments de guerre eux-mêmes. Que ce soit des armes blanches ou des armes à feu à partir de la période moderne, elles sont de véritables objets artistiques. Leur design et leur confection sont extrêmement soignées, elles sont gravées et décorées selon le goût du propriétaire, marquées de son emblème et de son blason.

Qu’est-ce qui fait d’une arme à feu un élément d’affirmation du pouvoir ? Face aux exemples tirés de la peinture antique, on pourrait penser que ce pouvoir réside dans la détention du « monopole de la violence légale ». Cependant, les projets présentés dans ce nouveau numéro de Combine font référence à un courant de l’iconographie des armes à feu tout à fait différent. Ancré dans l’imaginaire de la violence où n’importe qui peut exercer la force, il a connu son apogée à partir de la seconde moitié du XXe siècle. Il retourne le sens (comme signification et comme direction) de la relation entre le maître et l’objet : le pouvoir procède de l’arme elle-même et non plus de celui qui la possède. On peut dire que la capacité d’affirmation du pouvoir d’une arme à feu réside désormais dans la menace et le danger qu’elle représente, transformant l’objet lui-même en un fétiche.

Les travaux artistiques sélectionnés à cette occasion s’interrogent sur l’arme à feu à la fois en tant qu’objet fétichisé que sur le pouvoir symbolique qu’elle exerce dans le monde contemporain.

Glòria Guso

////////////////////////////

Since firearm was invented, the presence of guns, rifles, muskets and others becomes common in the visual arts, gradually taking the place of swords or daggers. The representation of the armed lord aimed at asserting a power, based both on his social position and his mastery of the art of war. This power was also expressed through the form and aestheticism of the instruments of war themselves. Whether they are knives or firearms from the modern period, they are real artistic objects. Their design and manufacture are extremely thorough, they are engraved and decorated according to the owner’s taste, marked with his emblem and image

What does make a gun an element of affirmation of power? Facing examples taken from ancient painting, one might think that this power lies in the ownership of the « monopoly of legal violence. » However, the projects presented in this new issue of Combine refer to an entirely different branch of the iconography of firearms. Anchored in the imagination of violence where anyone can exercise force, it peaked from the second half of the twentieth century. It turns over the sense (as a meaning and as a direction) of the relationship between the master and the object: the power comes from the weapon itself and not from its owner. One can say that the ability of affirmation of the power of a firearm now lies in the threat and the danger it represents, transforming the object itself into a fetish.

The artworks selected on this occasion question the firearm both as a fetishized object and on the symbolic power it exercises in the contemporary world.

Glòria Guso

 

Originally published: http://revuecombine.com/2016/06/29/larme-pour-mettre-a-feu-les-consciences-gun-to-put-consciences-on-fire/

 

Anuncios

Acerca de glory

Cul inquiet, historiadora de l'art, melòmana, viatgera, glorypedia.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: